Une chirurgie esthétique n’est pas quelque chose de simple à faire ni une décision facile à prendre et probablement plus délicate lorsqu’il est question de voyager en Colombie.

Si vous désirez en connaître plus sur la chirurgie d’implants mammaires, nous avons réuni de nombreuses informations afin de vous aider à prendre la meilleure décision pour vous.

 

AVANT LA CHIRURGIE D’IMPLANTS MAMMAIRES

Lors de la préparation de la chirurgie d’implants mammaires, il peut vous être demandé de :

  • Faire un test sanguin
  • Passer une mammographie, IRM ou radiographie
  • Électrocardiogramme
  • Prendre certains médicaments ou ajuster vos médicaments actuels
  • Arrêter de fumer et ne pas boire d’alcool
  • Éviter de prendre de l’aspirine et certains anti-inflammatoires, car ils peuvent augmenter le saignement
  • Arrêter de prendre certains suppléments alimentaires
  • Arrêter de prendre des drogues récréatives
  • Ne pas manger ni boire au moins 8 heures avant la chirurgie

 

La chirurgie d’implants mammaires doit être effectuée dans un centre de chirurgie ambulatoire agréé ou dans un hôpital. C’est pour votre sécurité. Si le chirurgien travaille dans un cadre ou un cabinet informel, il est probablement un chirurgien esthétique non certifié.

Votre chirurgie d’implants mammaires à Cartagena est effectuée dans un hôpital qui possède toutes les ressources, et si vous n’avez pas fait de tests au Canada et nous les envoyer par Internet, nous les ferons en Colombie et avec des tarifs très abordables.

 

Quels sont les types d’implant mammaire ?

Il existe trois types d’implants mammaires de base :

  1. L’ implant salin
  2. L’ implant en silicone
  3. L’ implant en silicone gommeux

 

Bien que les trois options puissent produire des résultats exceptionnels, les implants diffèrent un peu dans la manière dont ils produisent la forme et le volume des seins.

 

1. L’ implant mammaire salin

Les implants salins sont remplis d’une solution saline stérile. La forme et la fermeté des implants salins peuvent varier en fonction de leur quantité. Dans les rares cas où la coque de l’implant fuit ou se rompt, la solution saline peut être absorbée en toute sécurité par le corps et expulsée. Les implants salins sont certifiés pour l’augmentation mammaire chez les femmes de 18 ans et plus.

Les médecins disent que l’avantage de ce type d’implant mammaire est qu’il nécessite une incision plus petite que les implants en silicone.

 

2. L’ implant mammaire en silicone

Les implants en silicone sont pré remplis de silicone par le fabricant. De nombreuses patientes estiment que les implants mammaires en silicone ressemblent davantage à des seins naturels au toucher. En cas de rupture des implants en silicone, le gel peut rester dans la coque de l’implant ou il peut s’infiltrer dans la poche de l’implant.

Par conséquent, les patientes portant des implants mammaires en silicone doivent subir des examens de résonance magnétique à intervalles réguliers afin de s’assurer que la coque de l’implant est en bon état. Actuellement, les implants en silicone sont certifiés pour l’augmentation mammaire chez les femmes de 22 ans et plus.

 

3. L’ implant mammaire en silicone gommeux

Les implants gommeux sont un type d’implant mammaire en silicone fabriqués avec un gel cohésif. Certifiés en 2012, ils sont devenus très populaires pour leur apparence et leur toucher impressionnants qui ressemblent beaucoup aux seins naturels. De plus, ils conservent leur forme même lorsque la coque de l’implant est cassée.

Ils sont appelés implants « d’ours gommeux » en raison de la consistance gommeuse du gel en silicone. Bien que ces implants puissent encore se déformer, cependant le gel cohésif est stable et ainsi mieux conserver leur forme. La pose d’implants en silicone gommeux nécessite une incision légèrement plus longue dans la peau.

Discutez de tous les avantages et les risques liés à votre choix d’implant mammaire avec le chirurgien afin de comprendre tous les facteurs de risque potentiel et ainsi vous aider à prendre la meilleure décision pour vous et votre santé.

 

 

Quelles sont les formes des implants mammaires ?

La forme des implants mammaires que vous choisissez pour l’augmentation mammaire affectera l’aspect général et notre chirurgien est en mesure de vous conseiller afin de vous aider à choisir la meilleure forme des implants pour vous en fonction de votre anatomie et du type de résultat que vous souhaitez obtenir.

La forme ronde des implants : Les implants ronds ont une quantité égale de produit dans la partie inférieure et la partie supérieure des implants. Parce qu’ils ont du volume tout autour, ce sont des options populaires pour les femmes qui préfèrent des améliorations audacieuses. De plus, les implants ronds peuvent toujours avoir un aspect très naturel en fonction du profil et de l’emplacement de l’implant.

La forme courbée ou profilée des implants : Parfois appelés implants en forme de « larme », les implants profilés ont davantage une forme subtile et avec une pente qui correspond étroitement à la courbe naturelle des seins. En d’autres termes, ils ont moins de volume en haut avec plus de volume en bas, semblable à une forme de larme. Pour les femmes à la recherche de résultats naturels concernant leur augmentation mammaire, les implants profilés sont une excellente option.

 

 

Quelles sont les textures des implants mammaires ?

Si nous classons les implants mammaires selon leur surface, ils peuvent être lisses ou texturés. Lorsqu’il s’agit d’un implant lisse, sa surface est complètement lisse. En revanche, dans le cas d’implants texturés, la surface est rugueuse.

Les implants lisses : Ils sont les plus utilisés dans la plupart des chirurgies d’augmentation mammaire. Ces implants bougent davantage car, étant lisses, ils adhèrent moins aux tissus qui les entourent. Ils ont tendance à être plus doux que les texturés, avec moins de risques d’ondulation et ils coûtent moins chers. Il convient de noter que ces implants présentent un risque plus élevé de contracture capsulaire s’ils sont placés au-dessus du muscle. L’encapsulation se produit lorsque le tissu cicatriciel autour de l’implant se développe et opprime donc l’implant. Cela rend la poitrine dure et un changement d’implant est nécessaire.

Les implants texturés : En ayant une surface plus rugueuse, ils parviennent à mieux adhérer aux tissus qui les entourent et il y a moins de risque de contracture capsulaire bien que, d’autre part, ils puissent avoir un plus grand risque d’ondulation. Ces implants sont généralement plus chers que les implants lisses.

Il est important de parler au chirurgien afin qu’il puisse expliquer les avantages et les inconvénients de chaque implant et se mettre d’accord sur la texture la plus appropriée.

 

 

Où sont posés les implants mammaires ?

En ce qui concerne l’augmentation mammaire, de nombreuses options sont disponibles pour vraiment personnaliser la procédure. Une autre option intéressante est celle où vos implants mammaires seront situés.

Au devant du muscle pectoral ou derrière ?

Les femmes avec très peu de tissu mammaire tirent généralement avantage de placer l’implant sous le muscle, de sorte qu’il y ait autant de tissu que possible en dessus, créant ainsi une apparence naturelle.

Lorsque les implants mammaires sont placés sur le muscle, ils se déplacent moins avec la flexion musculaire. Cependant, il va y avoir plus d’ondulations et un aspect moins naturel.

 

 

Comprendre les incisions de la chirurgie mammaire

Notre chirurgien peut vous proposer quatre options d’incision concernant la chirurgie d’augmentation mammaire et toutes peuvent être utilisées avec succès, mais la bonne pour vous dépend de votre anatomie, de vos préférences, du type d’implant utilisé et des objectifs cosmétiques ultimes.

La péri-aréolaire : L’incision est faite sur le bord extérieur de l’aréole, généralement sous la forme d’un demi-cercle sur la courbe inférieure de l’aréole. L’avantage de ce type d’incision est que les cicatrices sont généralement bien camouflées, car c’est une zone où la peau change naturellement de couleur et de texture. Et parce que l’incision est si proche du lieu de l’implant, elle permet un placement précis.

L’inframammaire : L’incision est faite dans le pli de la partie inférieure du sein où il rencontre la poitrine. De nombreux femmes sont attirées par cette option, car les cicatrices sont facilement cachées. Et pareil à l’incision péri-aréolaires, elle demande un placement précis de l’implant.

La transaxillaire : L’incision est faite dans l’aisselle, créant essentiellement une voie vers le lieu de l’implant. Cette option d’incision ne laisse aucune cicatrice sur les seins. Et pour les femmes qui prévoient allaiter éventuellement, cette incision est également moins susceptible d’endommager les glandes mammaires.

L’ombilical : Avec l’augmentation mammaire ombilicale, il y aura une petite incision sur le nombril à travers laquelle un endoscope est placé. Ensuite, les implants salins sont finalement insérés à travers l’incision jusqu’au site de l’implant. Comme l’incision transaxillaire, cette méthode laisse les seins pratiquement intacts, car ils n’ont pas de cicatrices.

 

 

Les risques et la sécurité des implants mammaires

La décision de subir une mammoplastie d’augmentation est extrêmement personnelle et vous devez peser les avantages potentiels de la réalisation de vos objectifs avec les risques et les complications possibles. Vous seule pouvez prendre cette décision par vous-même.

Peu importe le chirurgien, il vous sera demandé de signer des formulaires de consentement pour vous assurer de bien comprendre la procédure et tous les risques et complications potentielles. La chirurgie de la pose d’implant mammaire est très sécuritaire et moins de 1 % des patientes peuvent avoir des problèmes avec cette procédure.

Les risques possibles de la chirurgie d’augmentation mammaire comprennent :

  • L’anesthésie
  • Le saignement
  • L’hématome
  • Les infections
  • Les changements dans la sensation du mamelon ou des seins
  • La cicatrisation
  • La position incorrecte ou défectueuse de l’implant
  • La fuite ou la rupture d’implant
  • La formation de tissu cicatriciel serré autour de l’implant
  • L’accumulation de liquide
  • Les rides de la peau sur l’implant
  • La douleur persistante
  • La possibilité de révision chirurgicale

 

Ces risques et d’autres seront discutés en détail avant votre consentement. Il est important que vous posiez toutes vos questions directement au chirurgien esthétique.

Des études scientifiques minutieuses par des groupes indépendants n’ont trouvé aucun lien entre les implants mammaires et les maladies auto-immunes ou autres maladies systémiques. Il faut aussi considérer que :

Les implants mammaires ne sont pas garantis pour durer toute une vie et une intervention chirurgicale future pourrait être nécessaire afin de remplacer un ou les deux implants.
La grossesse, la perte de poids et la ménopause peuvent influencer l’apparence des seins au cours de votre vie.
L’augmentation mammaire nécessite des examens réguliers de vos seins et d’évaluer l’état de vos implants mammaires.

 

Comment choisir les implants mammaires qui vous conviennent le mieux ?

Il est important de discuter de vos attentes et des résultats souhaités avec notre chirurgien afin de vous aider à déterminer ce qui vous convient le mieux. De nombreux chirurgiens utilisent un logiciel d’imagerie numérique pour voir à quoi ressembleront les seins avec différents niveaux de volume. Une autre option pour vérifier la taille des implants est d’essayer un soutien-gorge pour avoir une idée approximative du volume.

Certains spécialistes recommandent que si vous aimez deux tailles, alors choisissez la plus grande des deux, car la poitrine s’abaisse toujours un peu.

 

PENDANT LA CHIRURGIE D’IMPLANTS MAMMAIRES

La chirurgie d’augmentation mammaire dure environ une à deux heures et comprend les étapes suivantes :

L’anesthésie : Des médicaments sont administrés pour votre confort pendant l’intervention chirurgicale. Les choix d’anesthésie comprennent la sédation intraveineuse et l’anesthésie générale. Votre médecin vous recommandera le meilleur choix.

L’incision : Les incisions sont faites dans les endroits peu apparentes afin de minimiser les cicatrices visibles. Vous et notre chirurgien discuterez des options d’incision qui conviennent le mieux au résultat souhaité. Les options d’incision sont le long du bord aréolaire (incision péri-aréolaire), le pli sous le sein (incision inframammaire) et dans l’aisselle (incision transaxillaire). Une incision au nombril pour des implants salins est associée à un taux de complications plus élevé. Les incisions varient donc en fonction du type d’implant mammaire, du degré d’agrandissement souhaité, de votre anatomie particulière et des préférences du patient et du chirurgien.

L’insertion de l’implant mammaire : Après l’incision, un implant mammaire est inséré dans une poche sous le muscle pectoral ou directement derrière le tissu mammaire sur le muscle pectoral. La méthode d’insertion et de positionnement des implants mammaires dépend du type d’implant, du degré d’agrandissement souhaité, de votre type de corps et des recommandations de notre chirurgien.

La fermeture des incisions : Les incisions sont fermées avec des points de suture en couches dans le tissu mammaire et avec des points de suture, de l’adhésif cutané ou du ruban chirurgical pour fermer la peau. Au fil du temps, les lignes d’incision s’estomperont. La qualité de la cicatrice dépend de nombreuses choses, y compris votre génétique, l’exposition de votre corps à la nicotine et aux infections.

 

 

APRÈS LA CHIRURGIE D’IMPLANTS MAMMAIRES

La chirurgie d’augmentation mammaire donne immédiatement de plus gros seins. Cependant, les résultats finaux peuvent prendre quelques semaines à mesure que le gonflement diminue et que la peau s’étire.

Certaines femmes peuvent avoir besoin de porter un bandeau pour aider à façonner leurs seins, surtout si elles ont une asymétrie ou de très petits seins. Les lignes d’incision peuvent prendre plusieurs mois, voire quelques années à s’estomper.

Pour obtenir des résultats d’augmentation mammaire optimaux, vous devez suivre les instructions postopératoires de notre chirurgien et revenir pour des visites de suivi ou garder le contact par Internet.

Les implants mammaires ne sont pas considérés comme des solutions à vie et vous pouvez avoir besoin de les remplacer. Vous pouvez consulter notre chirurgien pour un examen annuel (en personne ou par Internet) afin d’évaluer la santé de vos seins et l’intégrité des implants.

Au fil du temps, vos seins changeront en raison du vieillissement, des fluctuations de poids, des facteurs hormonaux et de certains problèmes de santé. Comme l’apparence de vos seins change avec le temps, vous pouvez avoir recours à un lifting des seins ou à un échange d’implants pour restaurer un contour plus jeune.

 

La période de récupération d’une augmentation mammaire

Dans les heures et les jours qui suivent la chirurgie, il est normal de remarquer un inconfort au niveau des seins, car ils sont enflés et des ecchymoses apparaissent dans la région traitée. Cette région pourrait être sensible.

Après 48 heures, la température corporelle peut augmenter et de petits saignements peuvent survenir. Après 3 jours, le bandage sera retiré et il sera remplacé par un soutien-gorge post-chirurgical qui devra être porté jour et nuit pendant un mois.

Pendant la première semaine, il est préférable de ne pas lever les bras et de les tenir rapprocher du corps. Pendant le premier mois, vous devez dormir sur le dos et ensuite commencer à dormir sur le côté. Pendant les trois premiers mois, il n’est pas recommandé de dormir sur le ventre.

N’oubliez pas que vous devez suivre toutes les recommandations que le chirurgien vous indique pour la période postopératoire afin de favoriser une bonne cicatrisation suite à votre chirurgie d’augmentation mammaire.

Un mois après l’opération, vous pouvez commencer à pratiquer des sports doux qui n’impliquent pas l’utilisation de vos bras. De plus, une attention particulière doit être prise au soleil, car les seins ne doivent pas être exposés au soleil dans les six semaines suivant l’opération.

La récupération est terminée après trois mois et vous pouvez faire toutes les activités qui vous plaisent.

 

Combien de temps dure les implants mammaires ?

Bien que les implants mammaires n’ont pas une date d’expiration, ils ne sont pas garantis pour durer toute une vie.

Les implants salins ou en silicone peuvent durer de 10 à 20 ans.

En fait, jusqu’à 15 % des femmes se font retirer ou remplacer leurs implants dans un délai de 10 à 15 ans.

Probablement, vous pouvez vous demander quand remplacer vos implants ?

La réponse est simplement d’examiner régulièrement vos implants afin de détecter des signes ou des symptômes avant que les problèmes arrivent.

 

Quels sont les signes pour remplacer vos implants ?

Les complications suivantes peuvent nécessiter le retrait des implants mammaires :

Le durcissement : De nombreuses femmes développent une contracture capsulaire ou un tissu cicatriciel qui durcit autour d’un ou des deux implants. Cela peut provoquer une oppression, une douleur, une sensibilité et des modifications cosmétiques anormales du sein. Dans certains cas, le durcissement peut se produire plus d’une fois sur le même sein.

Les ondulation palpables : Une ondulation se produit lorsque l’implant développe des rides ou des plis. La sensation palpable fait référence à la capacité de ressentir ces ondulations lorsque vous touchez votre sein. Dans certains cas, ces changements peuvent également être observés à travers la peau. Si vous voyez ou sentez un pli dans votre implant, vous pouvez envisager de le remplacer ou de le retirer.

Les changement de position : Les implants mammaires n’empêchent pas vos seins de s’affaisser avec l’âge. La gravité va encore faire des ravages. Le gain et la perte de poids peuvent également provoquer des étirements et un relâchement des seins. Vous pouvez aussi remarquer qu’un sein pourrait être plus bas que l’autre ou que vos mamelons pointent dans des directions différentes. Si vous êtes gênée par ces changements, vous pouvez demander pour un lifting des seins ou un remplacement d’implant afin de vous aider à les ramener à leur apparence précédente.

La rupture saline : Si un implant mammaire salin se rompt en raison d’une déchirure ou d’un trou dans la coque de l’implant, il commencera à se dégonfler comme un ballon. La solution saline de votre implant s’échappera et sera réabsorbée par votre corps. Cette fuite peut survenir rapidement une seule fois ou lentement en quelques jours. La déflation peut ne pas devenir évidente jusqu’à ce que toute la solution saline s’échappe. Le sein affecté perdra sa taille et sa forme et sera radicalement différent de votre autre sein. Les ruptures d’implants mammaires sont rares dans les premières années, mais le risque augmente avec le temps.

La rupture du silicone : Les implants en silicone peuvent également se rompre. Le gel de silicone est beaucoup plus épais que le sérum physiologique. Lorsqu’un implant en silicone se rompt, le gel reste souvent à l’intérieur de l’implant ou du tissu cicatriciel environnant. Pour cette raison, les implants en silicone rompus passent souvent inaperçus et que les ruptures du silicone sont également appelées ruptures silencieuses. La plupart des femmes ne ressentent aucun symptôme.

Diminution de la taille des seins : Lorsque vous constatez une diminution de la taille de vos seins, certaines situations apparaissent comme des nœuds durs, une apparence inégale des seins, une douleur ou une sensibilité, des picotements, un gonflement, un engourdissement, des sensations de brûlures, des changements de sensation. Bien que le taux exact de rupture du silicone soit inconnu, il est estimé entre 2 et 12 % selon des sources fiables. Certains implants se brisent immédiatement, certains après plusieurs années et d’autres après 10 ans.

 

Existe-t-il une garantie pour les implants mammaires ?

Notre chirurgien n’accepte pas de pratiquer des interventions pouvant engendrer un grand potentiel de complications et de risques. Toutes les informations relatives à la procédure chirurgicale, aux risques et complications usuelles seront discutées avec le chirurgien lors des consultations pré opératoires.

Il faut cependant comprendre qu’un certain nombre d’imprévus existent en chirurgie esthétique et en particulier, une grande part de subjectivité. Cependant, il est assez rare de constater des difficultés au-delà de 30 jours après la chirurgie, donc nous suggérons fortement au patient de venir 3 semaines à Cartagena.

Ces garanties ne sont pas applicables selon les indications suivantes :

  • Déclaration erronée quant aux antécédents médicaux
  • Non respect des recommandations et indications médicales pré opératoires notamment le tabagisme, la prise de médicaments proscrits, la non prise de médicaments prescrits
  • Non respect des recommandations et indications médicales post opératoires du chirurgien
  • Les effets indésirables et impondérables d’une intervention chirurgicale esthétique notamment les coques de prothèses mammaires
  • Insatisfaction subjective du patient
  • La garantie de prise en charge n’est valable que pour le séjour en clinique à Cartagena
  • Les garanties de prise en charge ne sont valables que pour la patiente
  • La durée des garanties de prise en charge est de 30 jours à partir de la date de l’intervention

 

Les garanties pour les implants mammaires

Quelque soit le fabricant que vous choisissez, vous constaterez qu’il existe une garantie largement similaire pour tous.

Certain fabriquant pourrait même indiquer « une garantie à vie contre la rupture de l’implant », mais cela ne veut pas dire que jamais l’implant va se briser ! Cela ne signifie pas non plus que le fabricant va payer pour votre chirurgie en cas de rupture !

La garantie doit être lue attentivement, car elle est différente pour chaque fabricant. La garantie de l’implant par le fabricant signifie généralement qu’en cas de rupture de votre implant, le fabricant vous fournira un implant de remplacement.

Ainsi, le coût d’achat de cet implant pourrait alors être déduit du coût de la chirurgie. C’est une petite économie.

Certains fabricants remboursent jusqu’à 1000 $ us pour le coût de la chirurgie, si la rupture s’est produite pendant les 10 premières années.

 

Prise en charge du patient

Nous vous proposons une assurance en cas de complication au coût de 100 $ CAD pendant votre séjour à notre clinique esthétique à Cartagena et ainsi être couvert si vous nécessitez des frais supplémentaires et une prolongation de la durée d’hospitalisation. Cette garantie de prise en charge en clinique est entière. De ce fait, la prolongation du séjour en clinique n’induit pas des frais supplémentaires pour vous en cas de complication.

En cas de complications lors du retour dans votre pays de résidence, vous devez nous informer dans les plus brefs délais. Toute complication étant particulière, le chirurgien vous donnera les premières indications de soins médicaux à entreprendre. Cette prise en charge ne couvre pas le vol aérien ou les frais de déplacement de votre domicile jusqu’à notre clinique en Colombie.

 

 

FAQ

Dois-je rester à l’hôpital pendant la nuit après la chirurgie ? Non, la chirurgie est facile à faire et s’il y a des complications et que vous devez passer la nuit à l’hôpital afin de surveiller votre condition, alors vous êtes couverte par nos assurances qui sont inclus dans le prix de la chirurgie.

Vais-je ressentir beaucoup de douleur après la chirurgie ? Tout le monde a un seuil de douleur différent, il n’est donc pas possible de prédire exactement ce que vous allez ressentir. Une douleur légère ou modérée, même un inconfort sévère est normal. Des analgésiques seront prescrits et peuvent être modifiés si nécessaire. La douleur dure généralement de 1 à 2 semaines et devrait diminuer chaque jour.

Dois-je attendre une augmentation mammaire avant d’avoir des enfants ? La grossesse et l’allaitement affecteront probablement vos seins, qu’ils soient déjà porteur d’implant ou non, en raison de changements hormonaux, d’une taille et d’un poids accrus.

À quoi ressembleront mes cicatrices ? La qualité esthétique des cicatrices d’augmentation mammaire dépend de l’approche utilisée pour implanter la prothèse mammaire. En tout cas, au cours d’une année, les incisions pour implantation mammaire, à quelques exceptions près, sont très peu perceptibles.

Comment puis-je minimiser les cicatrices ? Les cicatrices surviendront après une augmentation mammaire et disparaîtront avec le temps. Vous pouvez utiliser des crèmes, des lotions ou des solutions en vitamine A et E pour minimiser les cicatrices.

Quand puis-je m’exposer au soleil ? Le soleil est l’ennemi naturel des cicatrices récentes, car il peut être à l’origine d’une pigmentation et donc plus visible. Il est important de garder les cicatrices à l’abri du soleil pendant les 6 premières semaines après l’opération et de ne pas les exposer plus tard sans une protection solaire adéquate.

Quand puis-je avoir des relations sexuelles après une augmentation mammaire ? Après une procédure d’augmentation mammaire, il est recommandé d’attendre au moins 48 heures avant d’avoir des rapports sexuels. Ce qui est important, c’est que les seins ne soient pas touchés ou pressés si hâtivement.

Quel type de soutien-gorge faut-il utiliser après l’opération ? Pour la période postopératoire la plus immédiate, nous vous donnons un soutien-gorge spécial. Ce soutien-gorge est recommandé d’être porté de 2 à 4 semaines, en fonction de l’évolution normale de chaque femme.

Est-ce que cela rend les examens des seins ou la détection et le traitement d’une tumeur plus difficiles à l’avenir ? Les implants mammaires sont parfaitement sûrs chez toutes les femmes et ne sont pas considérés comme entravant le diagnostic ou le traitement de tout processus mammaire.

Est-il nécessaire d’utiliser du drainage en chirurgie d’augmentation mammaire ? Les techniques ont suffisamment évolué pour que nous puissions pratiquer pratiquement toutes les chirurgies mammaires sans drainage.

Puis-je allaiter après une chirurgie d’augmentation mammaire ? L’allaitement maternel après l’augmentation mammaire n’est pas plus difficile qu’il ne le serait autrement. Il n’y a aucun danger que du matériel d’implant mammaire, une solution saline ou du silicone, soit transmis dans le lait maternel et n’affecte votre enfant en aucune façon.

Dois-je remplacer régulièrement les implants à chaque 10 ans ? On nous pose souvent cette question et notre réponse simple est NON ! Bien que la durée de vie exacte de tout implant soit inconnue, nous pensons qu’à moins d’un problème spécifique, les implants n’ont pas besoin d’être remplacés. Nous ne voyons aucune justification à soumettre chaque femme avec des implants aux inconvénients, aux coûts et aux risques d’une chirurgie répétée tous les 10 ans s’il n’y a pas de problème.

Quel âge devez-vous avoir pour avoir une augmentation mammaire ? La plupart des femmes cherchant une augmentation mammaire appartiennent à la tranche d’âge de 18 à 50 ans. Cela ne veut pas dire que l’augmentation mammaire ne peut pas être pratiquée chez les femmes de plus de 50 ans, mais le chirurgien doit vérifier soigneusement la condition de chaque femme.

Quand puis-je prendre une douche normale après ma chirurgie ? Vous pouvez prendre une douche un ou deux jours après votre chirurgie, mais vous devez éviter de frotter vos incisions. Utilisez un sèche-cheveux pour les sécher délicatement après votre douche pendant les premières semaines. Évitez de prendre des bains complets et de nager pendant au moins deux semaines.

 

CONCLUSION SUR LA CHIRURGIE D’IMPLANTS MAMMAIRES

L’augmentation mammaire est une chirurgie esthétique extrêmement gratifiante.

Avec de grands progrès dans la fabrication d’implants, la qualité des implants s’est considérablement améliorée, réduisant le risque de formation de capsules et de ruptures.

Les incisions péri-aréolaires ont entraîné des cicatrices acceptables et le placement sous-musculaire des implants en gel cohésif a minimisé le risque de formation de capsule.

Choisir d’aller à Cartagena en Colombie pour une mammoplastie d’augmentation est une décision importante, mais les risques sont les mêmes que de faire cette chirurgie au Canada. Le fait d’économiser de 50 à 75 % est considérable même en incluant les coûts du billet d’avion et de l’hébergement (environ 1000 $ canadien pour deux semaines).

De plus, n’est-il pas agréable de partir durant l’hiver et ainsi profiter du bon temps sous les tropiques au bord de la mer des Caraïbes ?

Optez pour des procédures médicales en Colombie

Services d'accompagnateur en Colombie